Pour les jeunes familles, il est difficile de trouver des places de crèche de qualité à prix abordable. Cela conduit les femmes notamment à abandonner, totalement ou partiellement, leur activité professionnelle afin de pouvoir assurer la garde de leurs enfants. L’initiative pour les crèches a pour objectif de changer cela : elle garantit un nombre suffisant de places de crèche à prix abordable et favorise ainsi la conciliation entre la vie familiale et la vie professionnelle. Il s’agit là d’une pièce majeure dans le puzzle de l’égalité.

75'829 ont déjà signé. Signe toi aussi !

L'initiative sur les crèches demande...

  • ... des crèches abordables :
    Aujourd’hui, de nombreux parents ne peuvent s’offrir une solution d’accueil extrafamilial pour leurs enfants. Par conséquent, les femmes en particulier abandonnent leur travail, totalement ou partiellement, ce qui aboutit à des rentes et des salaires plus faibles pour ces dernières. Avec l’initiative pour les crèches, les parents ne dépenseront pas plus de 10 pour cent de leur revenu pour les places de crèche de leurs enfants. L'égalité sera ainsi favorisée.
  • ... suffisamment de crèches :
    La possibilité de trouver une crèche adaptée dépend aujourd’hui fortement du lieu de résidence. Avec l’initiative pour les crèches, nous garantissons aux familles un accès à l’accueil extrafamilial pour les enfants sur l’ensemble du territoire. Les parents doivent être en mesure de choisir librement le mode de garde de leurs enfants, quel que soit leur lieu de résidence.
  • ... de bonnes conditions de travail pour les travailleurs et travailleuses de la petite enfance :
    Trop peu de personnel formé, trop d’enfants par employé-e, de mauvaises rémunérations : de telles conditions de travail sont aujourd’hui une réalité dans de nombreux endroits. L’initiative pour les crèches veille à ce que les salaires soient équitables et à ce que les conditions de travail soient bonnes.
Foto Ilana et Simon avec Mia, Frieda et Oliver
Les crèches et les garderies sont des solutions complémentaires importantes qui permettent d’assurer la prise en charge des enfants pour notre famille recomposée. Toutefois, elles sont aussi chères et rares. Nous pensons que tous les parents ont droit à un accueil extrafamilial abordable pour leurs enfants. Pour cette raison, nous soutenons l’initiative pour les crèches.
Ilana et Simon avec Mia, Frieda et Oliver